Portrait de Selen : une étudiante pleine de motivation

par | 16/06/2022 | Collégien, Interviews de pros, Non classé, S’inspirer de témoignages

Cette question, bon nombre d’entre vous se la posent encore aujourd’hui. Le choix de la durée des études paraît crucial et déterminant pour la suite de sa carrière scolaire ou professionnelle. Faire des études longues implique de rester plus longtemps à l’école et obtenir un diplôme plus élevé tandis que faire des études plus courtes permet d’être confronté à la vie professionnelle rapidement. Alors que choisir ? Selen, elle, a choisi de faire des études longues afin de devenir enseignante à l’école primaire. À travers quelques petites questions, elle nous explique son parcours scolaire, les difficultés qu’elle a pu rencontrer et surtout, comment elle a réussi à les surmonter.

Qui est Selen ?

Peux-tu te présenter ? 

“Je m’appelle Selen, j’ai 23 ans et je suis d’origine turque. Je vis dans un petit quartier dans une ville du Sud de l’Oise dans les Hauts-de-France. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est juste un peu au nord de Paris.” 

Quel est ton parcours scolaire ? 

J’ai eu une scolarité ordinaire en élémentaire et au collège. Au lycée, j’ai choisi le parcours technologique, donc STMG (sciences et technologies du management et de la gestion). J’ai obtenu mon BAC avec mention. Ensuite, j’ai continué mes études à l’université et plus précisément en licence de psychologie à l’université de Picardie Jules Verne à Amiens. Aujourd’hui, je suis en Master 2 Métier de l’Enseignement et de la Formation afin de devenir enseignante à l’école primaire, mais cette fois-ci je me trouve à l’INSPE (Institut National Supérieur du Professorat et de l’Éducation) de Beauvais.”

Études longues ou études courtes ?

Faire de longues études est-il un choix ? 

“Non, je n’ai pas toujours voulu faire des études longues. Quand j’étais au collège, j’avais pas du tout pour idée de faire des études longues. En fait, c’est vraiment quand j’étais au lycée que j’ai commencé à avoir confiance en moi. Je me suis dit : “nan en fait, c’est bien les études faut pas arrêter”. C’est là que j’ai décidé de continuer. Je me suis dit qu’il fallait y aller quoi !”

Comment lutter contre les stéréotypes liés à son milieu social ?

Quelles étaient tes craintes durant ta scolarité ? 

Au lycée, les gens avaient tendance à avoir des préjugés et des stéréotypes envers les personnes issues de quartier. Ils avaient tendance à nous considérer comme des personnes ayant des difficultés financières et comportementales, ce qui n’est pas le cas pour la majorité d’entre nous. Quand on est issu d’un quartier et que l’on se retrouve dans un lycée ayant une réputation de « lycée de riche », on a forcément peur au fond de nous, de se sentir différents par rapport aux autres et de se sentir mis à l’écart par ces personnes-là. J’avais également la crainte de ne pas pouvoir être à la hauteur de leur niveau intellectuel, dans le sens où c’était également un lycée réputé pour avoir des élèves ayant d’excellentes notes. Quand tu sais que tu viens d’un quartier et d’un collège ayant une « mauvaise réputation », cette situation génère automatiquement des craintes au fond de soi.”

Comment as-tu surmonté tes craintes ? 

Finalement, je n’ai pas eu de difficultés à passer au-delà de ces craintes. Les élèves de ce lycée, qui se connaissaient presque tous, m’ont très bien accueillie et j’ai même créé des affinités. Je reconnais que c’est grâce à cette expérience que j’ai pu avoir confiance en moi, m’améliorer et poursuivre mes études. Certes, je suis issue d’un quartier, mais cela ne m’a pas empêché d’avoir un BAC + 5 et de devenir enseignante.”

Pour finir, quel message veux-tu transmettre aux jeunes ? 

Quel que soit ton environnement, ton mode de vie, ta situation financière ou ta culture par exemple, si au fond de toi tu veux réussir, tu as juste à croire en toi et faire le nécessaire pour y arriver. Rien de plus.

Tu souhaites découvrir d’autres interviews de jeunes comme Selen ? Retrouve tous nos articles juste ici

MYFUTU.RE

Myfutu.re est une plateforme dédiée aux jeunes de 14 à 24 ans qui réfléchissent à leur orientation et souhaitent rencontrer des professionnel·les.

Vous voulez nous rejoindre ?

Les articles du moment