La parole à ….Ondine, marin-pêcheur et guide conférencière à Ouessant

par | 26/03/2021 | Découverte métiers, La parole aux pros

Un·e professionnel·le en un coup d’oeil : 

1/ Concrètement, mon métier ….

C’est d’être Marin-pêcheur, mais c’est très large comme métier, il y a beaucoup de pêche différentes, moi je fais de la pêche à la ligne depuis 10 ans sur un bateau fait pour ça : un ligneur de 8m20. C’est une pêche qui permet de traquer une espèce ciblée. On sait quel poisson on veut pêcher et on ne part pas au hasard. C’est une technique qui permet aussi d’attraper le poisson toujours vivant ce qui permet d’obtenir la meilleure qualité possible et aussi de respecter les tailles des poissons.

J’ai fait le choix d’une pêche responsable, ça veut dire pas de pêche lors des moments de reproduction (repose biologique), il n’y a pas de législation pour ça, c’est plutôt une question de responsabilité personnelle vis-à-vis du milieu naturel.

C’est une pêche qui nécessite de comprendre le poisson pour savoir où il est, il faut savoir ce qu’il va manger. Il faut aussi bien connaître les marées pour savoir quand pêcher. 

Il n’y a pas de routine, on peut partir en mer vers 15h30, 16h et l’été jusqu’à 21h. 

Le matin j’ai une étale à tenir sur la place du village pour la vente directe. 


En complément de mon activité de pêche je suis également Guide Conférencière surtout pour les visiteurs. Je raconte l’histoire des phares, des naufrages, des traditions insulaires, des contes et légendes d’Ouessant. Je fais des balades de nuit en particulier sur l’allumage de tous les phares que l’on voit en mer depuis notre île, on y voit la plus grande concentration de phares d’Europe. 

2/ Quelles sont les 3 qualités  nécessaires pour exercer mon métier….

Pour le métier de marin pêcheur il faut rester calme, savoir ne pas s’énerver quand on pêche à la ligne car le poisson peut le sentir et ne pas mordre. De plus, c’est un métier dans lequel on travaille avec des éléments que l’on ne maîtrise pas: la mer, la météo. Donc il faut bien anticiper les choses

Ensuite il faut une grande capacité à être dans le métier en oubliant tout le reste. Être bien concentré. On est à ce qu’on fait et on est pas ailleurs.

Pour le métier de guide, il faut un bon sens de la communication, aimer le contact, aimer transmettre.  

3/ Quel est votre parcours d’étudiant.e? Auriez-vous un souvenir spécifique à partager de cette période? 

J’ai beaucoup aimé mes études pour être guide conférencière à La Rochelle: un BTS tourisme puis licence de management touristique axée patrimoine et histoire de l’art

C’est une ville jeune, sympa, avec un  grand patrimoine et un climat plus clément, j’adorais me balader dans les rues de la ville à vélo.

4/ Quelles sont les missions que vous pourriez confier à un jeune en stage dans votre entreprise? 

Un stagiaire en commerce pourrait s’occuper de tenir notre stand de vente directe. Il faut apprendre à parler des poissons, à parler de notre démarche de pêche et c’est bien de s’y connaitre un peu en cuisine aussi pour donner des petits conseils aux clients.

Nous avons aussi des missions de comptabilité, et d’administration à remplir. 

➡ Vous aussi, accueillez un.e stagiaire  OU donnez votre parole  ! ⬅

Contactez nous par mail 👉 martin@stagedecouverte.fr

MYFUTU.RE

Myfutu.re est une plateforme dédiée aux jeunes de 14 à 24 ans qui réfléchissent à leur orientation et souhaitent rencontrer des professionnel·les.

Vous voulez nous rejoindre ?

Les articles du moment