Donner une réponse négative à une candidature

par | 6/05/2021 | Conseils pratiques

Donner une réponse négative à une candidature : une étape primordiale dans le recrutement !

réponse négative candidature

Oups…. Vous ne transmettez pas aux candidate·s vos réponses lorsqu’elles sont négatives? Ou du moins vous oubliez de le faire ? 😔

Ce petit oubli pourrait être malheureusement néfaste pour votre structure, ou du moins endommager votre image 👀.

Vous n’aviez jamais fait le rapprochement, ou dirais-je, vous n’avez jamais pensé à l‘impact que cela aurait de ne pas partager votre décision à un·e candidat·e, dans le cas où ce serait un refus? 😳

donner une réponse négative

C’est vrai que ça peut sembler ne pas être important dit comme ça, mais détrompez-vous ! Cet article est le 4ème volet de la saga RH, et nous allons vous guider et vous permettre d’être des RH en or 👑.

La gestion des candidatures n’aura plus aucun secret pour vous 🔐 … Vous commencez à devenir impatient·e ? Je vous confesse tout grâce à ma plus belle plume ✍🏻.

Pourquoi faut-il donner une réponse négative à une candidature ?

👨🏽‍🎓 Kim 24 ans, en Master 2 nous révèle que donner une réponse négative à une candidature permet « de s’améliorer » et c’est également « une marque de respect pour les personnes qui ont pris le temps de postuler. »

👩🏻‍🎓 Flora, 24 ans complète ces propos « nous nous intéressons à l’entreprise, préparons leur entretien et nous leur montrons notre motivation, il est donc normal de nous donner une réponse, qu’elle soit positive ou négative. Dans la même logique, il est important de nous expliquer les raisons du refus afin de nous permettre de nous améliorer, se remettre en question sur des points précis et ainsi nous donner plus de chances pour nos prochains entretiens. La moindre des choses seraient de rédiger un message automatique concernant le refus des candidatures. Puis indiquer qu’il est possible de contacter le recruteur afin de connaître les raisons. Ca doit sûrement leur prendre du temps pour quelque fois pas grand chose. En effet, il se peut que certains candidat·es ne s’attardent pas sur les raisons de ce refus. »

👩🏻‍🎓 Clara, 20 ans en 2ème année de BTS Communication souligne que cela est nécessaire pour les candidat·es « parce que même si c’est un refus, cela montre que notre candidature a réellement été prise en compte par le recruteur, ça montre un intérêt de sa part, même si le retour est négatif… C’est important aussi pour avancer dans nos recherches, et continuer à postuler à d’autres offres… »

Sur ces belles paroles, nous nous apercevons que cette action d’informer le·la candidat·e est primordiale pour nos jeunes stagiaires ou alternant·e·s.

A l’inverse, selon des articles et des études menées par nos cher·e·s confrère·s·consoeur·s, les employeurs sont de plus en plus nombreux à ne pas donner leurs réponses négatives aux candidatures. 😩

Cette étape fait partie des éléments à prendre en compte dans votre stratégie marque employeur

Ne pas prendre le temps d’informer de ce que vous comptez faire avec vos candidat·e·s, pour la suite du processus, lorsqu’il s’agit d’un refus de candidature peut abîmer la réputation de votre entreprise !

➡️ Là, vous vous demandez comment cela peut prendre autant d’ampleur ? 🤔

Tout simplement parce que vos candidat·es parlent, ils communiquent et racontent leurs processus de recrutement, leurs mauvaises et bonnes expériences. Conclusion ? C’est que l’expérience vécues par les personnes qui postulent chez vous vont être racontées de personnes en personnes. C’est aussi rapide que la propagation d’un virus. On pourrait prendre l’exemple de la COVID-19, depuis 2020 on sait de quoi on parle. 😇

Puis, il y a également un autre point qui devrait vous pousser à mettre en place cette pratique et à ne plus faire l’impasse ou encore à le faire régulièrement : éviter tout quiproquo en lien avec la discrimination à l’embauche.

En revanche, vous pouvez le faire mais « mal » vous y prendre… Pas de panique dans les deux cas de figure nous allons vous partager nos recettes de grand-mères. 👵🏻

On se doute que c’est une étape qui n’est pas agréable pour vous en tant que recruteur. Ce sentiment n’est pas uniquement ressenti par le camp adverse…

Voici quelques astuces à mettre en place

Nous y voilà, nous arrivons au moment le plus important ! Mais comm on dit « le meilleur pour la fin. » 😎

Devenez ou améliorez votre bienveillance en tant que recruteur·euse, humanisez votre chasse à la pépite en leur indiquant le refus de leurs candidatures. 👀

➡️ Préparer des templates d’emails ;

Vous l’aurez deviné vous allez gagner du temps, et vous pourrez répondre à tous vos candidat·es en un claquement de doigt 🤞🏼 ! Vous transmettrez alors une bonne image de votre structure.

Bonne pratique : au lieu d’automatiser vos emails, vous pourrez leur donner du sens en les personnalisant. Un·e candidat·e appréciera un email qui lui correspond plutôt qu’un email qui peut s’adresser à Pierre, Paul ou Jacques…

➡️ Partagez vos conseils à votre interlocut·eur·rice pour ses prochaines candidatures ;

Profitez de votre expertise pour la transmettre au plus junior.

Bonne pratique : le fait de ne pas automatiser ses emails, vous l’aurez compris permet aussi d’ajouter les axes d’améliorations que vous avez identifiés sur son CV, lors de votre pré-qualification téléphonique, ou au moment de l’entretien. Soyez transparent·e, c’est important pour le·la candidat·e de comprendre pourquoi il·elle ne répond pas à votre besoin.

ATTENTION ⚠️ : Nous savons que vous pouvez traiter un bon nombre de candidatures, n’hésitez pas à inviter le·la candidat·e à vous recontacter si vous ne pouvez prendre le temps de les rédiger. 🚀

➡️ Remercier votre interlocuteur·ice d’avoir envoyé sa candidature dans votre structure ;

Nous avons tous été dans cette situation, on sait que postuler prends du temps : rédaction de lettre de motivation, email puis quelques fois réadaptation de son CV en fonction de l’entreprise pour laquelle il·elle se projette.

Bonne pratique : vous pouvez, par cette occasion le·la prévenir que vous souhaitez garder son CV pour de prochaines offres de stages ou d’alternances. Terminer ce petit passage en l’encourageant dans ses recherches et pour ses autres processus de recrutement. Cette petite phrase pourrait avoir un impact positif sur votre marque employeur. Le·la candidat·e pourra vous recommander ou se laisser tenter pour refaire un processus de recrutement avec vous 😇.

➡️ LE BEST OF ;

Appelez votre candidat·e ou laissez un message vocal si vous tombez sur sa messagerie.

Bonne pratique : c’est une très bonne alternative si vous avez le temps, et que vous avez peu de candidatures. L’échange sera sûrement d’autant plus constructif 🚀.

Libre à vous de vous atteler à cette mission, de reprendre votre carnet de contact et de leur apprendre la bonne ou mauvaise nouvelle. 🤩

[💥Soyez à la page ] Si vous avez manqué nos précédents articles, voici notre petit checklist. 

Dans la saga RH :

1️⃣ Comment recrutez un·e stagiaire ? 

2️⃣ Faire passer un entretien d’embauche 

3️⃣ La méthode de recrutement : un axe stratégique pour votre marque employeur

Dans nos témoignages  – instructifs –  : 

1️⃣ Générations Y et Z : Qu’attendent-ils du monde professionnel ?

2️⃣ Un·e professionnel·le en un coup d’oeil 

3️⃣ Le télétravail : avantages & inconvénients

4️⃣ Des stages de découverte : 100% en ligne

Pour découvrir tous nos conseils d’accueil un·e jeune dans votre entreprise, en temps réel, RDV sur notre groupe Linkedin : Stagiaires : mode d’emploi ✅

MYFUTU.RE

Myfutu.re est une plateforme dédiée aux jeunes de 14 à 24 ans qui réfléchissent à leur orientation et souhaitent rencontrer des professionnel·les.

Vous voulez nous rejoindre ?

Les articles du moment

Le monde des Ados

Le monde des Ados

L'adolescence pour vous c'était il y a longtemps ? Vous êtes complètement déconnectés du monde des...

lire plus